HISTORIQUE

La création de « l’Harmonie municipale d'Angoulême » 

voit le jour sous NAPOLEON III vers 1870.

1912

Une seconde Harmonie se crée , celle de « La Bussatte St Roch ».

1914 - 1918

La guerre de 1914– 1918  entraine une cessation des activités de toutes les harmonies, les musiciens étant envoyés sur le front.

1918

« L'harmonie municipale » reprend ses activités avec le même chef de musique jusqu'en 1924,  année où celui-ci prend sa retraite.

Depuis sa création, le directeur de l’Harmonie était nommé par le maire d’Angoulême .

1924

M.POURTEAU, clarinette solo des équipages de la Flotte, comptait prendre la baguette, mais le maire nomme finalement M.BERNARD, chef de fanfare des chasseurs à pieds.

1928

L’harmonie se scinde en deux.

La première formation dirigée par M.POURTEAU devient la «Lyre d’Angoulême», la seconde garde l’appellation d’ «Harmonie d’Angoulême» et continue à être dirigée par M.BERNARD qui démissionne en 1929.

Il est remplacé par M Henry DUBOIS, ami du maire de l’époque, M.GUYON. Henry Dubois est directeur du théâtre d’Angoulême et 1er prix de basson. La succession n’aura duré que 3 mois.

1930 - 1939

La formation est dirigée par M. Albert RIPPE, capitaine du 107ème qui nome à la sous-direction M.DUBOIS qui n’a rien en commun avec son homonyme.

1946

L’assemblée des musiciens nomme Roger COITEUX, compositeur et membre à vie de la SACEM, au pupitre de direction.

Il restera directeur jusqu’en 1976, année où il transmettra la baguette à son poulain, un jeune musicien plein de talent, Jean Mary DUMAS compositeur et membre de la SACEM .

Jean Mary DUMAS est le directeur et chef d’orchestre de « l’Harmonie d’Angoulême », de son école de musique et de la petite harmonie.

Actuellement composée de 50 musiciens, ses répétitions se déroulent tous les vendredis de 20 h 30 à 22 h 30. Son répertoire est vaste et embrasse tous les styles: classique, jazz, variétés, musiques de films.

L’Harmonie a son école de musique qui a pour vocation de former des musiciens pour rejoindre les rangs. Durant quelques années d’apprentissage, ils sont intégrés dans l’orchestre de l’école avant de rejoindre l’ensemble principal.

L’Harmonie assure les services et cérémonies de la république ( 8 mai, 18 juin, 14 juillet,11 novembre, 31 août,  journée de la déportation etc. ) et représente la ville d’Angoulême partout où elle se produit. Elle participe à des concerts, à des spectacles et prête aussi son concours à des œuvres caritatives.

L’Harmonie d’Angoulême est présidée par Gino CHOLLET.